Test sidebar

Test sidebar

Les origines de la PNL

Les origines de la PNL 2019-06-16T09:16:58+01:00

Les fondateurs de la PNL

Les deux créateurs de cette discipline sont américains et se nomment Richard Bandler (à gauche) et John Grinder.

Richard BandlerRichard Bandler

C’est un mathématicien de formation.

Personnage excentrique et agité, il est connu pour son tempérament provocateur !

J’ai réalisé spécialement pour vous une interview avec Richard Bandler, c’était à Londres en 2019. C’est un événement inédit qu’un français réalise une interview de lui ! Profitez-en !

 

 

 

 

 

 

John GrinderJohn Grinder

C’est un linguiste renommé quand il fait la connaissance de Richard.

Il a une personnalité beaucoup plus calme que Richard.

 

 

Historique de la PNL

Nous sommes dans les années 1960/1970, aux États-Unis. C’est l’ère de la cybernétique, des avancées majeures en termes de technologie électronique. Les tous premiers ordinateurs commencent à faire surface. Un mathématicien, Richard Bandler, passionné de l’esprit humain et des sciences mathématiques à une idée évolutionnaire. « Et si on pouvait programmer notre esprit, un peu comme mon programme un ordinateur ? »

Il s’inspire alors des mathématiques, des sciences, pour tenter de comprendre comment notre cerveau fonctionne. Il se rend compte, en observant et en interrogeant des gens, que nous avons des programmes automatiques à l’intérieur de nous. Ces programmes régissent notre vie et notre quotidien : émotions qui se déclenchent, peurs, phobies et réaction « illogiques ». Cependant, la structure de ces peurs et problèmes est extrêmement logique. Elle peut être comprise pour être orientée différemment.

Un de ses axes principaux de travail est le suivant : « comment quelqu’un qui réussit arrive à le faire ? » Également, « comment quelqu’un qui échoue tout ce qu’il entreprend arrive à le faire ? » Et enfin : « y a-t-il une différence entre les deux, dans la manière de penser ? » Il va alors s’entretenir avec des centaines de personnalités différentes afin d’essayer d’en extraire les structures mentales c’est-à-dire les stratégies individuelles subjectives pour obtenir des résultats. L’idée sous jacente et d’apprendre à ceux qui n’obtiennent pas de résultats satisfaisants à en obtenir enfin.

Sur son parcours il va rencontrer aussi celui qui deviendra le co-créateur de la PNL : John Grinder, un linguiste. Les deux créateurs se rendent compte qu’il y a un lien étroit entre programmes inconscients, langage et structure mentale. En écoutant attentivement les mots, leur place et l’ordre de ces derniers temps une phrase, on arrive à comprendre une partie des stratégies de quelqu’un.

Ils écriront un de leur premier livre à ce sujet : « The Structure of Magic 1 ». L’aventure continuera avec la modélisation de trois thérapeutes hors du commun de l’époque : Milton Erickson, Fritz Perls et Virginia Satir. Puis d’autres ouvrages de référence verront le jour : « The Structure of Magic 2 », « Pattern of Milton Erickson 1 » puis le second volet peu de temps après… et l’aventure en 2016 continue toujours avec une technologie PNL qui ne cesse d’évoluer.


LIRE AUSSI :